Archives du blog

Beer Me – Drag On Slide

Beer Me - Drag On Slide

Une start up Montoise vient de lancer une nouvelle application afin de contrôler son taux d’alcoolémie en soirée en collaboration avec la ville de Mons, Fédération Wallonie Bruxelles et Sud Radio.

Vous vous êtes sans doute déjà demandé, en soirée, si vous étiez en droit de reprendre votre voiture?
À partir de ce jeudi, les propriétaires de smartphone pourront connaître leur niveau d’alcoolémie en temps réel et ce, grâce à une application développée par Drag ON Slide, le studio de développement montois.

L’application Beer me sera déclinée en deux versions : une gratuite et une payante (1,99 €).
La version gratuite ne permet d’enregistrer qu’un seul profil et un nombre limité de boissons, 10 au total. La version payante, elle, permettra créer quatre profils et d’ajouter une liste indéfinie d’alcools dans sa propre bibliothèque.

Application préventive par excellence, Beer Me n’en sera pas moins ludique. Bref, à télécharger d’urgence par les fêtards… et les autres. « Les dix bières et alcools les plus prisés en Belgique sont préenregistrés. Le niveau d’alcool augmente en fonction de ce que l’utilisateur boit, de la même manière qu’il diminue après quelques heures en tenant compte de l’âge et de la corpulence », explique Nicolas Jura, Art Director et Game Designer chez Drag ON Slide.

Avant son lancement, l’application a été testée à la Helha. « Les étudiants ne se rendaient pas compte que la consommation de X bières pouvait avoir des conséquences terribles. À partir de trois grammes par litre, l’application rappelle le risque de coma éthylique, voire le risque de mort à partir de 3,5 grammes. Beer Me est une application de prévention. L’utilisateur de moins de 16 ans sera en outre averti qu’il ne peut pas consommer d’alcool. »

À l’approche du Doudou et de la Coupe du Monde, l’application devrait rapidement devenir un must. En fonction de son succès, elle sera adaptée à l’échelle internationale, en intégrant pour chaque pays les alcools habituellement consommés.

Publicités