Les Hommes de Feuilles

Ils sont 8, ils sont grands, ils sont forts! Oui ce sont les Hommes de Feuilles!
Parfois nommés les « Hommes Sauvages » ou encore les « Feuillus », sont inspirés de l’image que les différents conquérants se faisaient des peuples vivants en pleine forêt.

Leurs costumes sont recouverts de plus de 1500 feuilles et nécessitent plus de 20 heures de couture intensive de la part des couturières!

Nous avons pu suivre les différentes étapes de la création d’un costume!

Premièrement : La Cueillette

Lors de la première étape qu’est la cueillette, il ne faut pas croire que tout est laissé au hasard… Les feuilles sont sélectionnées, récoltées et conservées minutieusement.
Elles ne doivent être ni trop jeunes (car trop claires), ni trop rondes (elles doivent être bien pointues) et bien sûr chaque partie du costume nécessite des tailles de feuilles différentes.

Deuxièmement : La Couture

Une fois les feuilles récoltées, elles sont immédiatement déposées chez les couturières qui s’empressent de les humidifier  afin de leur assurer une conservation maximale.
Les feuilles sont ensuite sélectionnées par taille et forme en fonction de l’endroit où l’on va les coudre.
La veste nécessite de belles grandes feuilles, sur le col, elles seront plus petites.
Le bonnet quant à lui est plus particulier, les feuilles sont de plus en plus petites lorsqu’on atteint la pointe de celui-ci.
La couture connait différentes méthodes selon les couturières.
Pour notre part, dans l’atelier « familial » où nous nous sommes rendus, les couturières utilisent une méthode en forme de tuile. Les feuilles ne sont pas simplement plaquées et cousues. Elles sont cousues de telle sorte que le costume ait une belle apparence sauvage et fournie!


Lors de la couture, les feuilles doivent être très régulièrement humidifiées à l’aide de vaporisateur pour éviter qu’elles ne se dessèchent et qu’elles ne cassent.

Durant les plusieurs jours que nécessite la création du costume, les costumes partiellement ou totalement cousus seront conservés dans un endroit frais (tel qu’une cave). Ils sont placés dans des draps préalablement bien humidifiés.
Lorsque les Hommes de Feuilles enfilent leurs costumes, il est généralement humide voir mouillé.
Ils sont ainsi prêts à combattre aux côtés du dragon armés de leur imposante massue!

Publicités

Publié le 26 mai 2015, dans Folklores, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Qu'en pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :